Navigation | Paul Samuelson nous a quittés

Paul Samuelson nous a quittés

Paul Samuelson nous a quittés samuelson

 

 

 

L’auteur de « L’Économique », ancien conseiller de Kennedy et prix Nobel d’économie en 1970, est décédé à l’âge de 94 ans.

Si la notoriété de Paul Anthony Samuelson, disparu dimanche à l’âge de 94 ans, dépasse le cercle des économistes, c’est parce qu’il ne fut pas qu’un théoricien. Tout à la fois chercheur, pédagogue, professeur au Massachusetts Institute of Technology, il fut aussi, dans les années 1960, le conseiller économique du président John Kennedy, défendant l’idée de recourir aux dépenses budgétaires afin de lutter contre le chômage. Mais son apport majeur demeure, dans le domaine du commerce international, le théorème HOS (Hecksher, Ohlin, Samuelson), selon lequel chaque pays a intérêt à se spécialiser dans les productions pour lesquelles il détient un facteur de réussite relativement abondant.

C’est à Harvard en 1932 que l’Américain découvre la pensée keynésienne. Elève de Schumpeter, de Leontief et d’Hansen, son oeuvre fondamentale, « L’Économique « , publiée en 1948, est une synthèse entre les approches néoclassique et keynésienne, un manuel qui reste à ce jour la bible des étudiants.

Economiste encensé et prolifique, auteur de plusieurs centaines d’articles pionniers, qui généralisèrent par exemple l’usage des modèles mathématiques, ce sont l’ensemble de ses travaux qu’il lui vaudront en 1970 de recevoir le prix Nobel de science économique.

Les Echos  13/12/2009 (url: http://www.lesechos.fr/info/inter/300396544-la-mort-de-paul-samuelson.htm#)

Par rouxses le 14 décembre, 2009 dans Terminale

  1. On ne dira toutefois jamais assez tout le mal qu’il a fait à la théorie économique non seulement en recyclant le keynésiannisme mais également en la mathématisant à outrance et de manière fétichiste au point de lui faire perdre tout contact avec la réalité. Par exemple, dans la treizième édition de son plus fameux opus, Economics, il sera capable d’écrire en 1989 (!) :

    L’économie soviétique est une preuve que, contrairement à ce que beaucoup de sceptiques pensent, une économie socialiste peut fonctionner et même prospérer. C’est-à-dire qu’une société dans laquelle la majorité des décisions économiques sont adoptées de manière administrative, où les bénéfices ne sont pas le motif principal de la production, peut croître durant de longues périodes de temps.

    Commentaire by Max — 24 décembre, 2009 @ 18:25

  2. Quand quelqu’un me demande a quelle école j’appartiens en économie, je dis toujours « Samuelsonien ». C’est vraiment triste.

    Je suis en léger désaccord avec ceci: « Il aura été le dernier généraliste d’une science sociale aujourd’hui marquée par l’hyperspécialisation »

    Commentaire by marie — 4 mars, 2010 @ 18:03

Laisser un commentaire

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog des copropriétaires de...
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres