Navigation | Le PIB, toujours plus (Jean-Marie Harribey)

Le PIB, toujours plus (Jean-Marie Harribey)

Un texte original de JMH sur les limites du PIB comme indicateur du bien-être..Jean-Marie Harribey

 Un économiste iconoclaste et souvent drôle (voir les liens pour retrouver sa page personnelle). 

 

Je produis, le PIB augmente ; tu produis, le PIB augmente aussi ; il détruit, le PIB augmente ; elle répare, le PIB augmente encore ; nous polluons, le PIB augmente ; vous dépolluez, le PIB augmente ; ils et elles (les économistes) calculent de combien le PIB augmente, le PIB augmente toujours. N’est-ce pas formidable l’économie ? Il y a toujours que des plus, jamais de moins. C’est bizarre et pourtant c’est logique. Le capital n’a qu’une raison d’être : croître et s’accumuler. Toute activité qui peut contribuer à l’accumulation a donc vocation à être investie par le capital : du plus matériel au plus immatériel, de l’objet au symbole, de l’alimentaire au culturel, du plus intime au collectif, du jouet à la santé, de l’éducation à la procréation, de l’eau à l’air, tout devient marchandise si le profit est au rendez-vous. Au besoin, on détruit pour avoir à reproduire, on pollue pour pouvoir dépolluer.

Source : J.-M. Harribey, « La démence sénile du capital », Bordeaux, Editions du passant, 2002.

Par rouxses le 5 septembre, 2008 dans Premiere, Terminale

Laisser un commentaire

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog des copropriétaires de...
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres